Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 23/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Harad 1

le Dim 18 Juin 2017 - 9:15
Le Harad c'est grand et surtout c'est assez peu documenté.

Il y a quelques années j'avais mis un lien vers un article dédié à Umbar et à son identité.
Pour les courageux, il est là:
http://www.guildcompanion.com/scrolls/2003/feb/rethinkingumbar.html

En résumé :
Au Second âge:
Lors de la chute de Numénor, Umbar est épargnée par la catastrophe et reste aux mains des partisans d’Ar-Pharazon qui règnent directement ou indirectement sur tout ou partie du Harad.
Les numénoréens noirs sont manifestement alliés à Sauron quand celui-ci se redresse à la fin du Second Age.
Au Troisième âge :
-En 933 le Gondor s’empare d’Umbar. Ce qui reste de numénorééns noirs se disperse dans le Harad.
En un millénaire, les numénoréens peu nombreux se sont soit progressivement métissés avec l’élite sociale des tribus haradrims soit se sont mariés entre eux sur une très longue période et ont dégénéré (RotK : After the fall of Sauron their race swiftly dwindled or became merged with the Men of Middle-earth, but they inherited without lessening their hatred of Gondor.)
-En 1450, une crise de succession touche le Gondor : Les descendants de Castamir et ses partisans s’installent à Umbar amenant avec eux l’essentiel de la flotte. Pendant longtemps ils dévastent les côtes du Gondor pour qui ils sont les « corsaires d’Umbar ». Très vite, les mariages mixtes gomment la spécificité des sécessionnistes. (History of Middle earth: The sons of Kastamir and others of his kin, having fled from Gondor in 1447, set up a small kingdom in Umbar, and there made a fortified haven. They never ceased to make war upon Gondor, attacking its ships and coasts when they had opportunity. But they married women of the Harad and had in three generations lost most of their Númenórean blood; but they did not forget their feud with the house of Eldakar.
-Vers 1800 le Gondor reprend Umbar brièvement, la flotte est détruite et la dynastie fondée par Castamir s’achève. Puis les haradrims reprennent la ville.
(In that war the last descendants of Castamir perished, and Umbar was again held for a while by the kings7...But in the new evils that soon befell Gondor Umbar was again lost, and fell into the hands of the Men of the Harad. RotK)
Une nouvelle menace corsaire apparait.
-Vers 2750 Umbar épaule les haradrims qui lancent un assaut en règle contre le Gondor multipliant les débarquements.
-En 2951 quand Sauron se révèle à nouveau, Umbar lui fait allégeance.
-En 2980 l’essentiel de la flotte est détruite par un raid mené par la flotte du Gondor.
Au moment de la guerre de l’anneau, Umbar dispose d'une nouvelle flotte de guerre, même si elle est moins importante que par le passé.

Donc…
A l’époque de la guerre de l’anneau, 20 siècles se sont écoulés depuis la prise de la ville par le Gondor et bien plus depuis la chute de Numénor.
La lignée fondée par Castamir a elle été éteinte 12 siècles avant la guerre de l’Anneau.
Tolkien indique que les Numénoréens noirs puis les partisans de Castamir se sont métissés avant même de disparaitre dans les conflits. S'il reste des Numénoréens noirs...ils sont fort rares et un brin dégénérés comme Bouche de Sauron.

Umbar est ville état peuplée de haradrims. On peut imaginer un gouvernement oligarchique. On peut aussi imaginer que les territoires voisins/les villes côtières lui appartiennent.
Autour, il y a DES royaumes haradrims de tailles diverses et des peuples haradrims partageant un espace et une culture commune.

Comme nous passons beaucoup de temps au Harad, il serait bien d'en avoir une vision commune. Dites moi si ceci vous convient.
avatar
Messages : 213
Date d'inscription : 25/12/2012
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Harad 1

le Mer 21 Juin 2017 - 20:29
J adhere totalement a tout ce qui est ecrit, je ne vois pas grand chose d autre a ajouter.
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 23/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Harad 1

le Ven 14 Juil 2017 - 12:14
Je continue.

Géographiquement, nous avons 4 zones du nord au sud.
-L’Harondor au sud de l’Ithilien et du gué de Poros est semi désertique. Il s’étend de la mer jusqu’à l’Epel Duath (donc au Mordor) et va au sud jusqu’au fleuve qui traverse le Harad d’est en ouest : le Harnen.
-Le Proche Harad qui va de la mer jusqu’à Khand et qui excepté les parages du Harnen est une zone désertique et hostile qui s’étend jusqu’à Khand
-Umbar et ses environs
-Le Harad Lointain est bien plus grand que tout ce qui précède, les hommes y ont la peau noire et les Mumakils y vivent. Les paysages sont variés : savanes, déserts, forêts…



Sur le mod l’Harondor est, sauf erreur, réduit à Route du Harad, Gué de Poros.
La plupart des cartes sont situées dans le « Proche Harad ».
Le fleuve qui est située à l’est de la map Campagne d’Umbar n’est pas à sa place et n’apporte pas grand-chose hormis aller vers « Steppe du Haradwaith » et « Passe de Narguil ». Passe de Narguil n'est pas connectée et Steppe du Haradwaith est hélas (la carte est très belle) un cul de sac.



avatar
Admin
Messages : 531
Date d'inscription : 12/12/2012
Age : 30
Localisation : Belgique
Voir le profil de l'utilisateurhttp://lsda-las.forumgratuit.fr

Re: Harad 1

le Ven 14 Juil 2017 - 14:59
Toujours intéressant de relire ce genre d’infos , la prochaine mise à jour du module étant quasi exclusivement dédiée au Harad, merci
avatar
Messages : 78
Date d'inscription : 23/03/2014
Voir le profil de l'utilisateur

Re: Harad 1

le Sam 15 Juil 2017 - 12:44
Suite...
L'essentiel de ce qui suit est une vision personnelle. Mais comme JRRT s'est montré moins prolixe sur les haradrims que sur les elfes...il faut meubler ce vide dans lequel nous jouons en ce moment. Par ailleurs cela peut étoffer nos RPs et distinguer un haradrim d'un autre haradrim.

Si l’on met de côté Umbar (qui est une grande ville et donc un lieu plus propice aux mélanges de population) et ses cités satellites, j’imagine que le reste du Harad fonctionne selon une organisation tribale/clanique.
Certaines tribus se sont sédentarisées et certaines ont des roitelets.
Les autres sont nomades ou semi nomades, vivant sur un territoire aux frontières plus ou moins bien définies s’articulant autour du contrôle des oasis. N’y boit pas qui veut. Dans un environnement essentiellement désertique ou semi désertique, l’eau est une richesse et vaut plus que la vie d’un homme.
https://www.youtube.com/watch?v=kk_iuLjnakI&list=PLflTBqxtTdivK-xh5Sz-RjzqkP8uPbgtI&index=8

L’appartenance à la tribu prime sur l’identité haradrim commune. Les affrontements, escarmouches, les razzias sont monnaie courante. Les insultes faites au clan, les atteintes à l’honneur se lavent dans le sang. Certaines vendettas se transmettent de génération en génération.
Les individus chassés par les leurs ne seront pas acceptés ailleurs, ils deviennent des parias. Ceux-là deviennent des bandits, des errants ou vont se perdre à Umbar.

Sauron, à présent confondu par presque tous avec Morgoth, est révéré à l’égal d’un dieu.
“To them Sauron was both king and god; and they feared him exceedingly, for he surrounded his abode with fire. (Sil.289-290; cf. HoMe XII.305)”
Il n’y a pas de religion à proprement parler, ni de culte unifié. Il y a des cultes présentant des traits communs et qui placent Sauron/Morgoth au sommet de leurs panthéons respectifs. On peut supposer que les hommes du Harad craignent et honorent les djinns et que leur religion est shamanique.
“The Men of Darkness was a general term applied to all those who were hostile to the Kingdoms, and who were (or appeared in Gondor to be) moved by something more than human greed for conquest and plunder, a fanatical hatred of the High Men and their allies as enemies of their gods. (HoMe XII.312) »


Il existe une hiérarchie connue de tous entre les différents clans et tribus. Celle-ci se base sur la puissance effective mais également sur les alliances matrimoniales du passé avec les survivants de Numénor ou les descendants de Castamir.
Tout haradrim qui se respecte peut citer sans erreur les alliés et les ennemis de tel ou tel clan.
Chacun sait que les Hazimi sont les ennemis des Harif qui eux mêmes n’aiment guère les Howeitat, que les collecteurs d’impôts de Sauron ne se risquent pas chez les Peshmerga retranchés dans leur nid d’aigle d’Alamut, que les Zaranigs sont d’une férocité sans égale ou encore que les Ghlrzai élèvent les meilleurs chevaux…etc…
Pour rester sémantiquement homogène, il suffit de puiser dans le répertoire des tribus d’Arabie, des clans Kurdes, des tribus Pachtounes. Pour le Deep Harad on peut s’inspirer des Danakhils et Somalis.

Les Harijans sont méprisés. Même si les Harijan sont des haradrims, les autres haradrims les considèrent comme un peuple à part. Le port des armes leur est généralement interdit, aller à cheval leur est interdit, etc, etc…
Ils sont considérés comme impurs. Boire dans le verre d’un Harijan est un déshonneur.
L’inceste, la bestialité, toute forme de vol y compris le vol des nouveaux nés, la sorcellerie font partie de la réputation bien ancrée des Harijans.
Les Harijans n’ont pas de territoire qui leur soit propre. Ils vivent (mal) d’élevage et d’artisanat. Ils vont par petits groupes nomades. Les Harijans sont tout juste tolérés ; ils sont régulièrement molestés et leur vie ne vaut pas grand-chose.
Les Harijans ne sont ni bons ni mauvais, ils sont simplement tout en bas de l'échelle et bien trop faibles et dispersés pour se défendre collectivement. La plupart acceptent leur sort avec fatalisme où, vivant déjà en marge, rusent avec les lois qu'on leur impose.

Contenu sponsorisé

Re: Harad 1

Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum